BLOG

Neck pain and whiplash (Wipplash): How to protect yourself?

douleurs cervicales

Au Canada, les douleurs cervicales du type comme le coup du lapin ou wiplash affectent 83% des individus victimes d’une collision automobile. La plupart du temps, cette condition survient quand une automobile est frappée en arrière ou sur le côté, engendrant un mouvement brusque pour le cou des victimes. Un bon chiropraticien peut assister les patients vivant des symptômes à court et long terme du coup du lapin ou whiplash. 

On ne peut combattre ce qu’on ne connaît pas. Avant de voir comment on peut se protéger du coup du lapin, on va clarifier c’est quoi exactement un whiplash. 

**Si vous venez d’être victime d’un accident d’auto et que vous n’êtes pas certain de la marche à suivre, appelez-nous directement, symptômes ou pas. Voyez le pourquoi dans le texte suivant. 

C’est quoi un coup du lapin ? 

Whiplash ou coup du lapin est un type de blessures et/ou douleurs cervicales causée aux tissus mous du cou. Cette blessure fait suite à l’accélération-décélération rapide des vertèbres cervicales (le cou). Le cou est brusquement étiré au-delà de son amplitude de mouvement habituel. 

Le coup du lapin peut être causé de plusieurs façons. Les accidents d’auto, les abus physiques ou les sports de contact en sont la plupart du temps responsables. 

Dans le cas d’un accident automobile, quand la ceinture de sécurité serre, cet arrêt soudain entraîne la tête en avant à grande vitesse. Tout de suite après, la tête subit un mouvement de rebond vers l’arrière, un peu comme les figurines sur un spring qu’on voit parfois sur le tableau de bord des autos! 

Ce mouvement brusque vers l’avant et vers l’arrière fait sortir la tête de son orbite habituelle, ça étire le cou. 

La blessure est alors due à la force excessive exercée sur le cou. Le coup du lapin ou wiplash est un type de douleurs cervicales qui affecte surtout les muscles et ligaments, mais peut aussi attaquer les joints, disques et la racine du nerf. Le degré de gravité varie entre léger et grave. 

Cette condition est responsable de douleurs chroniques, inflammations, raideurs et d’une amplitude de mouvement réduite.

Les symptômes des douleurs cervicales peuvent aussi inclure :

  • des étourdissements
  • des migraines
  • un mal d’épaules
  • des douleurs au dos
  • des changements de vision
  • des sensations anormales dans le cou, mains et bras

Contrairement à la croyance populaire, les symptômes ne sont pas tout de suite apparents. Dans plusieurs cas, les victimes ne vont pas consulter un chiropraticien parce qu’ils ne ressentent pas de douleurs directement après l’accident. C’est dangereux, dans le cas d’un coup du lapin léger, les symptômes peuvent prendre des mois à se manifester! Pour les cas plus sévères, la douleur apparaît souvent immédiatement ou dans les heures qui suivent. 

Beaucoup de victimes d’accidents d’auto à basse vitesse ne consultent pas de chiropraticien. Pourtant, pas besoin d’une grande vitesse pour causer un whiplash. Plusieurs études montrent que les tissus mous de votre cou ont une sensibilité à la blessure pour les accidents à partir de 15 km/h! 

En d’autres mots, un impact de 15 km/h ou plus peut causer des dommages aux muscles, tendons et ligaments du cou. Les coups du lapin sont tellement fréquents dans les accidents automobiles, que nous recommandons de passer un examen rapidement après l’accident, symptôme ou pas. Si vous venez d’être victime d’un accident d’auto et que vous n’êtes pas certains de la marche à suivre, appelez-nous directement.

Les chances de développer un coup du lapin dépendent de plusieurs facteurs, la vitesse n’en est qu’un. La position du cou à l’impact, la direction de l’impact, la ceinture de sécurité, si le passager a vu l’autre automobile foncer sur lui, ce sont tous des facteurs qui ont un impact sur la gravité du whiplash. 

C’est clair que n’importe quel impact doit être pris au sérieux. Il faut consulter rapidement après l’accident, on ne prend jamais de chances avec le cou et la tête. Nous traitons le coup du lapin depuis longtemps et avons des protocoles clairs pour vous amener où vous étiez avant l’accident. 

Comment prévenir le coup du lapin ? 

Numéro un, on doit parler de l’appui-tête dans votre automobile. Quand elle est conduite par plusieurs membres de la famille, souvent l’appui-tête n’est pas ajusté. Ça crée un réel danger de whiplash quand il est ajusté trop bas, puisque la tête peut aller en extension vers l’arrière, ce qui étire le cou brusquement. L’appui-tête doit être ajusté de façon à ne pas permettre à la tête de basculer vers l’arrière suite à un rebond dans une collision. 

Malheureusement, une étude canadienne en 2002 a trouvé que seulement 14% des appuis-têtes sont bien ajustés ! 

Concrètement, installez-vous dans votre auto. Testez différentes configurations de l’appui tête et trouvez la position qui bloquera le plus votre tête si vous la basculez vers l’arrière. Rappelez-vous, on veut réduire l’amplitude du mouvement de la tête dans le cas d’un accident routier. On vous montre en vidéo ici:   https://fb.watch/8hGEHo9pCl/

Normalement, le haut de l’appui-tête devrait être près du haut de votre tête. Aussi, plus les deux sont proches, moins les risques sont grands, parce qu’on laisse moins de place pour le mouvement brusque de la tête. 

La ceinture de sécurité doit également être portée adéquatement, donc par-dessus le torse. 

Pourquoi un chiropraticien pour ce type de douleurs cervicales ?

Nous avons reçu un entraînement poussé sur la colonne cervicale (cou). Nous sommes équipés pour reconnaître et traiter les effets à court et à long terme du coup du lapin. 

À court terme, nous mettons l’emphase sur le contrôle et la minimisation de l’inflammation, les spasmes musculaires et la douleur. À mesure que cette blessure guérit, on passe souvent de la douleur à la raideur et à l’inflexibilité. Dans les stades plus avancés de la guérison, on se concentre sur la correction, la flexibilité et la prévention. 

Qu’est-ce qui distingue les chiropraticiens du système conventionnel médical ?

La plupart du temps, le système conventionnel médical se concentre sur la diminution de la douleur et des symptômes. C’est bien, mais incomplet. Les chiropraticiens prennent en compte les effets à long terme des blessures, la réhabilitation et la prévention en plus des douleurs cervicales et autres maux. 
Nous vous offrons une séance découverte de 30 minutes pour vous aider! Prenez votre rendez-vous gratuit dès maintenant avec le Dr Patrick Gaudreau, chiropraticien D.C.

Tags :
Conseils Chiropratiques

Partager:

Come meet us!

Contact us by phone or leave us a message, we will try to answer your questions as quickly and accurately as possible.